Le Cirque Romanès

Cirque Romanès

Le dernier cirque TZIGANE !                  

La joyeuse tribu tzigane des Romanès est de retour à Paris sous son petit chapiteau coloré, au Square Parodi - Paris 16eme, avec un nouveau spectacle :

                             

  « LES NOMADES TRACENT LES CHEMINS DU CIEL »


«On devrait avoir deux vies : une pour apprendre, l’autre pour vivre », dit souvent Alexandre Romanès, poète tzigane.
C’est l’histoire du peuple Tzigane et Gitane.…qui a résisté aux tempêtes pendant tant de siècles, tout en gardant le nomadisme qui est ce qu’il y a de plus précieux pour les Tziganes !

 

Un spectacle hors du temps. Vous serez transporté dans un univers surprenant et beau, dans un rythme fou, ce spectacle plein d’audace et de charme sera le meilleur remède contre la tristesse !
Beaucoup d’artistes au cœur de cette tempête de joie et les cinq filles d’Alexandre, elles vous vous prendront par la main et vous feront découvrir l’esthétique du peuple oublié …  

 

Un tourbillon d’émotions, de grâce et de couleurs : contorsion, trapèze, ruban, cerceaux, funambule, des danses flamenca et tziganes accompagnées par un orchestre Tzigane des Balkans, violon, guitare, contrebasse, accordéon et le chant de Rosa qui montre le chemin du dernier peuple Nomade !

Le ciel du cirque Romanès est immense, il est rempli d’étoiles et de soleil et il y a un vent qui secoue tous les clichés…   

 

 Une Gitane racontait :
« A l’origine de l’Humain, il n’y avait que des Nomades…ils sont les gardiens de l’humanité et de ses origines. Car ils connaissent très bien les chemins du ciel… » 
Et comme le dit le poète Alexandre Romanès : « Que voulons-nous ? Un plafond au-dessus de la tête ? Ou le ciel étoilé ? »
Le monde moderne va à grande enjambées vers l’inhumain…Heureusement qu’il y a encore des gens bienveillants et les Nomades pour vous faire rêver… !

 

« Un cirque de rêve » Télérama                                           
«  Un très grand moment poétique » Le Monde

«  A voir absolument »  L’Humanité
«  De la poésie à l’état pur » Libération
«  Une soirée inoubliable  » Le Figaro

«  Surprenant et beau comme un battement de cœur » La Croix    

 

Nouveau spectacle Romanès